Vendredi 31 août

 

Nous arrivons à Marbella afin que Thomas puisse repartir à la Grande Motte.

Ce sera notre première vraie escale depuis notre départ lundi matin. Depuis Ibiza, nous naviguons sous spi et franchement la vie à bord est douce. Musique, jeu de carte, lecture, repas... bref nous faisons nôtre le dicton bien connu : "une petite sieste et hop au lit " !

Mais il faut aussi travailler et nous enchainons quelques heures de barre.

Car il nous a fallu traverser le rail de cargo au moment où il se sépare en deux

(nord méditerranée et méditerranée occidentale).

Nous sommes même tombés sur un cargo non maître de sa manœuvre en plein milieu

de cet autoroute maritime.

Bréviaire des animaux croisés à ce jour :

Des dauphins, des méduses, des poissons volants, quelques sacs plastiques dont un coincé dans l’hélice bâbord, des oiseaux de mer et deux grosses tortues qui nageaient en surface.

Nous déplorons l’absence de sirènes….

Beaucoup moins satisfaisant : à la vhf, toutes les demi-heures, un « PAN PAN all ships call » pour nous informer que des bateaux avec des migrants naviguent dans la zone, de faire une veille active et de prévenir le MRCC espagnol.

Fort heureusement, ou malheureusement (je ne sais que penser, et je ne sais toujours pas ce que je ferais), nous n’avons rien observé.

 

Le jour se lève et je n’ai pas sommeil, il faut que je veille.

 

@ bientôt

JOURNAL DE BORD « SOLVEO » CONVOYAGE LA GRANDE MOTTE-LA ROCHELLE

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2018 by Laurent & Cécile - Pour JP BALMES

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2018 by Laurent & Cécile - Pour JP BALMES