Bonjour !

Le 8 au matin, les figaros sortent du port. Les invités montent à bord des vedettes d’accompagnement, le drone commence son manège au-dessus de nos têtes.

Bref le départ de la 3ème étape de la solitaire du figaro approche.

Il est temps pour nous de larguer les amarres car nous sommes à couple de la vedette presse. Il faut dire qu’il n’y avait vraiment plus de place quand nous sommes arrivés jeudi soir, et c’est après une grosse demi-heure de pour-parler et grâce à l’organisation de la course que j’obtiens l’autorisation de stationner à couple quasi au milieu du chenal d’entrée de ce petit port de pêche.

Les environs sont magnifiques (les montagnes arrivent directement

dans le ria juste  entrecoupe de très belles plages de sable blanc).

Mais la ville, à l’habitat vétuste, est sans charme

(digne des années 70 en URSS). A noter toutefois une PIZZERIA

où l’on vous sert des plats très copieux et délicieux.

JOURNAL DE BORD « SOLVEO » CONVOYAGE LA GRANDE MOTTE-LA ROCHELLE

Journée du dimanche 09

Remontée du Golfe de Gascogne, conforme aux prévisions météos.

Du près dans le petit temps avec une alternance de moteur et de génois.

Soudain, alors que j’étais en train de lire, à une vingtaine de mettre du bateau, un jet d’eau.

Je me précipite dehors en criant à l’intention aux autres :

« Grosse baleine juste à côté ! »

Nous voilà tous les trois dehors, essayant de photographier le spectacle de ces 3 baleines nageant autour du bateau. Elles étaient moins discrètes et beaucoup plus démonstratives que celles que j’avais observées jusqu’à présent. Est-ce la saison des amours, sont–elles simplement joyeuses ?

Maintenant, tout est redevenu calme et nous pouvons reprendre notre routine.

C’est à Fred d’assurer une veille attentive…..

Elle est pas belle la vie ?

Il dort bien le pépère…

L’absence de vent retarde le départ de la course. Nous faisons route au moteur.

Puis le vent rentre, d’abord de secteur w puis sud. Nous suivons code zéro puis spi.

Ce petit flux à 10 knds ne va pas durer. Deux heures plus tard, nous voici à nouveau au moteur.

Nuit froide eau 15° air 17°; RAS.

Lundi 10, 6h du mat 

Tout le monde dort, nuit sans lune, noire, pas de nuage et des milliards d’étoiles…

La nature est vraiment fantastique. 

Hier au soir, alors que nous prenions un apéro bien mérité, le soleil couchant éclairait sous le bateau, entre les coques…

Superbe !

A la fin de ce coucher de soleil, j’ai pu apercevoir pour la deuxième fois de ma vie le fameux RAYON VERT (la première fois, c’était au large de la République Dominicaine).

La journée s’annonce calme, sans vent. Notre arrivée à la Rochelle : demain matin.

Je vais me faire un café.

@ Bientôt

Mardi 6h 


Nous sommes à 30m du but ; nous devrions arriver vers 10h.
La nuit fut calme comme annoncée. 
Et voici pour clore ce journal de bord quelques photos de mer en espérant que les couleurs seront respectées.

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2018 by Laurent & Cécile - Pour JP BALMES

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2018 by Laurent & Cécile - Pour JP BALMES